Audit des processus

La revue des processus par tout auditeur

La revue des processus appartient aux travaux classiques et récurrents de l’audit interne. Lors de chaque mission, il s’agit de comprendre les façons dont sont faites les choses, de tester les process, de formuler si nécessaire des recommandations. L’analyse des processus est donc incontournable pour tout auditeur même si elle n’est pas aisée. En effet, la démarche reposant avant tout sur une description des tâches réalisées, ceci peut très vite conduire à des développements pour le moins complexe dès lors que l’on se trouve dans une organisation de taille importante. De plus, l’audit doit prendre le recul nécessaire pour apprécier la qualité des process et détecter le cas échéant des dysfonctionnements. Il n’est donc pas seulement question de distance avec l’objet audité, mais aussi et surtout de compétences et d’expériences pour être en mesure d’évaluer ce qui est. Ces exigences peuvent inquiéter le jeune auditeur tout juste diplômé et qui très vite se trouve en entretien face à un responsable de service expérimenté pour obtenir des informations sur les process. Qu’il soit rassuré (ou pas !), la revue des processus reste toujours un exercice délicat même après plusieurs années d’expériences d’audit…Il n’est donc jamais inutile de s’interroger régulièrement sur ce qu’est un processus afin d’identifier les axes de contrôle quel que soit le métier audité.

 

Une définition du processus

 

Un processus représente une ou plusieurs activités dont la réalisation concourt à l’atteinte d’un objectif. Par exemple, la façon d’octroyer un crédit pour une banque peut être un process regroupant plusieurs activités allant de l’entretien animé par le conseiller bancaire jusqu’à la signature du contrat, en passant par l’évaluation du risque que représente le client pour fixer le taux d’intérêts. Un processus se caractérise ainsi par les activités qui le composent, mais pas seulement. D’autres éléments interagissent dans l’exécution des tâches opérationnelles : les acteurs, les moyens alloués, les évènements extérieurs. Un process est également conditionné par l’objectif à atteindre et le résultat qu’il génère. Enfin, les processus sont différenciables selon leur rapport avec la valeur ajoutée de l’organisation. On distinguera ainsi parmi les process ceux qui sont opérationnels, à savoir contribuant directement à la création de valeur, ceux qualifiés de support car en soutien des traitements opérationnels, ceux dit de pilotage puisque composant la démarche décisionnelle du management.

 

Les points d'audit généraux en matière de revue de processus

 

Sur base des caractéristiques exposées ci-dessus, l’auditeur interne pourra réaliser les vérifications suivantes pour toute mission :

  • concordance entre les activités et les objectifs définis : il s’agit de s’assurer que le processus dans son ensemble est efficace. L’auditeur interne pourra même aller plus loin dans ses travaux en appréciant si le nombre d’activités et les temps de traitements sont appropriés par rapport aux objectifs déterminés afin de mesurer l’efficience du process ;
  • capacité des acteurs à traiter l’ensemble des activités : l’auditeur vérifiera que les collaborateurs sont habilités à traiter les tâches, que leurs missions sont formalisées par des fiches de poste, que toutes les compétences requises sont réunies, grâce notamment à des actions de formation, pour la réalisation des activités ;
  • pertinence des moyens engagés : l’audit contrôlera que les ressources allouées aux activités sont nécessaires et suffisantes eu égard les objectifs assignés au métier audité ;
  • prévention des impacts inhérents aux événements extérieurs : le processus est un déroulé opérationnel selon un schéma et un enchaînement de tâches prédéterminés. Néanmoins, tout process est exposé à des événements exogènes pouvant impacter le bon déroulement des opérations, d’où la nécessité de mettre en place un dispositif préventif. L’auditeur évaluera donc la couverture des risques opérationnels destinée à préserver l’efficacité des processus ;
  • bien-fondé des indicateurs : même si un processus repose sur une démarche mécaniste, il n’en est pas moins nécessaire de s’assurer régulièrement que les activités concourent effectivement à la réalisation des missions. Cette supervision est possible à partir d’indicateurs à condition que ceux-ci soient cohérents avec la nature du process (opérationnel, support, pilotage) et les objectifs assignés. L’audit tâchera donc de vérifier que le pilotage des activités s’appuie sur des instruments de mesure adéquats.

 

A lire également :

 

Auditer le risque opérationnel

 

Bientôt nous irons auditer ce cher Watson !

 

Audit interne et audit externe à la fois proches et distants



Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    ameur (dimanche, 04 juin 2017 16:45)

    Salut merci pour cette description de la revue mais peut dir a l'utilisateurqu'il va être plus aisé si le repose sur les tâches comme exemple dans sont traitement de l audit sant de céter toutle parcours du processus il faut qu'il se passe cordialement

  • #2

    jean (mardi, 06 juin 2017 10:23)

    Bonjour
    très intéressé par votre site et son contenu qui est dans la même lignée que mon blog
    http://audit-fraudes-finances.over-blog.com/
    cordialement

  • #3

    Abdellah (samedi, 10 juin 2017 13:01)

    s'il vous plaît !! est-ce que vous pouvez me donner un article sur la gestion des risques bancaire (les catégories des risques, leurs effets parmi les banques systémiques, ...) et merci infiniment Monsieur pour ce service !!!!!

  • #4

    Bérenger (jeudi, 28 décembre 2017 09:36)

    Très intéressante ressource pour les auditeurs interne qualité. Je conseille d'y associer la lecture de la norme ISO 19011 sur les Lignes directrices pour l'audit des systèmes de management.

  • #5

    SORAYA (dimanche, 31 décembre 2017 11:05)

    Bonjour,

    Description intéressante, merci

  • #6

    BERTHE BOUA (mercredi, 03 janvier 2018 12:36)

    Merci l'aspect pédagogique de votre proposition du processus et pour la clarté de votre démarche
    M. BERTHE

  • #7

    feriel (samedi, 24 février 2018)

    Svp pouvez vous me donner quelques orientations sur l'audit des contrats de prêts accordés par la banque crédits aux particuliers aux promoteurs et aux investisseurs et merci à vous