Un cadre d'appétences pour maîtriser les risques

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Jean de la Fontaine, dans Le Lièvre et la Tortue, nous conseille de prendre le temps de la réflexion avant de s’engager, d’agir, et ainsi de ne pas confondre vitesse et précipitation. L’essentiel n’est pas d’aller plus vite, mais plus loin, et pour cela il importe que la raison l’emporte sur les élans physiques…Cette ligne de conduite qui s’adresse avant tout aux individus, peut très bien...

Lire la suite


Les risques inhérents à l'économie circulaire

Le gouvernement français a dévoilé début juillet 2019 son projet de loi pour le développement d’une économie circulaire dans l’Hexagone, ce texte devant être présenté aux parlementaires en septembre prochain. Il s’agit pour la France de transposer en droit national diverses directives européennes existantes sur ce thème. Cette transposition ne sera pas anodine pour nombre d’entreprises, notamment celles produisant des déchets...

Lire la suite


Réussir sa cartographie des risques

Le management des risques est essentiel pour toute organisation cherchant à maîtriser les conditions dans lesquelles elle réalise ses activités et atteint ses objectifs. L’exercice cependant n’est pas simple. Il ne s’agit rien de moins que de chercher à circonscrire ce qui par nature est incertain. Des moyens sont nécessaires, pas seulement techniques, mais aussi et surtout humains. Fédérer l’ensemble des collaborateurs...

Lire la suite


Les principes d'une gouvernance efficace

Gouverner c’est prévoir. Quel que soit l’objet de la gouvernance, il est question de se diriger vers un but précis, être en chemin sans se perdre, en anticipant les obstacles, en contournant les impasses, en dépassant les difficultés. Il en va ainsi d’un véhicule comme d’une organisation. Dans les deux cas, il y a un point de départ et une arrivée. Entre les deux il s’agit de piloter avec détermination et sécurité. 

Lire la suite


Les fonctions de contrôle et la réputation de l'entreprise

La réputation est partout et dans tout au sein du monde des affaires. Lorsqu’une entreprise vend un bien ou réalise une prestation de service, elle cède également une partie de sa réputation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un produit induit un prix résultant de ses caractéristiques intrinsèques, mais aussi de la marque qu’il représente et qui est fonction de la réputation du fabricant. 

Lire la suite


Evaluer l'efficacité des contrôles

Le contrôle n’a d’intérêt que s’il est efficace. Contrôler pour contrôler est aussi dysfonctionnant en termes de gestion des risques que l’est l’absence de toute couverture. C’est ainsi que l’audit interne est amené à recommander la suppression de contrôles lorsque ceux-ci ne sont d’aucune utilité, même si reconnaissons-le ce cas de figure est plutôt rare. 

Lire la suite


Les enjeux actuels du contrôle et leurs conséquences en audit

Le plus difficile bien souvent n'est pas de mettre en place un nouveau dispositif de contrôle interne, mais de le maintenir, plus précisément de l'actualiser. Ainsi, il n'est pas rare d'identifier au cours d'un audit des contrôles réalisés dans les délais et très bien formalisés...mais qui finalement ne sont d'aucune utilité. Dans le même temps, les auditeurs pourront relever des procédés incomplets pour maîtriser les activités. 

Lire la suite


La communication entre métiers et fonctions de contrôle

Le COSO, référentiel international en matière de contrôle interne, accorde une place prépondérante  à l'information et à la communication au sein d'une organisation. Cette importance n'est pas anodine. La qualité de l'information et l'efficacité de la communication, tant sur le fond que sur la forme, sont essentielles pour décider dans de bonnes conditions, donc pour gérer, développer, maîtriser les activités. 

Lire la suite


Passer de la détection à la prévention en termes de contrôle grâce aux erreurs

Il n’est d’erreur profitable que celle exploitée. Autrement dit, se tromper est une source d’apprentissage à condition de s’en donner les moyens. Il convient premièrement de faire preuve d’humilité, en acceptant d’être en défaut de son propre fait. Ensuite, il faut être capable d’identifier les raisons de ses erreurs, de comprendre ce qui n’a pas fonctionné correctement. Enfin, le seul constat d’une anomalie ne suffit pas pour la dépasser. 

Lire la suite


Les objectifs de contrôle interne et sa contribution à la compétitivité des organisations

Combien de fois un auditeur ou un contrôleur des risques n'a-t-il pas eu à faire face, au mieux au scepticisme, au pire à l'indifférence, voire parfois à l'hostilité, de collaborateurs à qui il s'était adressé pour la mise en place de contrôle ? Il n'est pas rare d'être confronté à certaines résistances des directions opérationnelles lorsqu'il est question de leur adresser des lignes directrices ou des recommandations...

Lire la suite


Mieux identifier les risques en dépassant les biais d'interprération

Piloter ses risques, c’est avant tout les connaître. Comment en effet gouverner l’inconnu. Cependant, en matière de risques, le pilotage a ceci de particulier qu’il concerne quelque chose qui en soi n’existe pas. Ce qui est risqué par nature est incertain, sous-tendu par un ou plusieurs événements probables sans qu’il soit entendu qu’ils se réalisent. Identifier des risques est donc...

Lire la suite


De nouveaux risques à gérer et à auditer suite à la digitalisation des entreprises

La digitalisation d’une entreprise ne consiste pas seulement à proposer des produits ou des services en vente sur Internet. Elle est bien plus qu’un nouveau canal de distribution. Toute l’organisation est impliquée car la digitalisation est un tournant stratégique pris par une entreprise, concernant aussi bien la gouvernance, l’ensemble du personnel, les tiers. La connexion...

Lire la suite


Des outils pour le contrôle permanent

Le contrôle interne, c’est l’affaire de tous ! Même s’il est vrai que la couverture des risques nécessite au sein de l’organisation une implication de tous les collaborateurs sur le sujet, l’investissement des uns et des autres ne sera pas le même selon la fonction occupée. Le contrôle interne n’est pas l’enjeu principal d’une direction opérationnelle...

Lire la suite


L'environnement de contrôle déterminant pour la gestion des risques

Il n’existe pas de modèle unique en matière de contrôle, ni de recette permettant à une organisation de se prémunir contre tout incident. Au mieux, on prévient les risques. Même si aucune règle n’épuise toute incertitude, des principes peuvent néanmoins être énoncés pour la maîtrise des activités. Le référentiel COSO s’inscrit dans cette optique de contrôle...

Lire la suite


Les insuffisances courantes du management des risques

Aucun dispositif de gestion de risques ne peut fournir la certitude que l’organisation sera exonérée de toute erreur, de toute fraude, de toute malversation. Le management des risques n’a rien d’absolu. Il existe certes des cadres de référence sur lesquels s’appuyer pour mettre en œuvre et suivre les risques inhérents aux activités d’une organisation. Mais ces...

Lire la suite


Le management des risques inhérents à la responsabilité sociétale et environnementale

Depuis plusieurs années, les externalités sont un sujet majeur de préoccupation économique et politique. Rappelons rapidement que celles-ci sont des effets produits par des agents économiques et qui impactent d’autres agents sans leur consentement. Les conséquences des externalités ne sont cependant pas toujours négatives. Par exemple, les innovations réalisées...

Lire la suite


Le risque zéro n'existe pas ou les limites du contrôle interne

Le risque zéro n’existe pas. Au mieux est-il question d’un coût d’opportunité, lorsqu’en ne faisant rien pour ne rien perdre on accepte de ne rien gagner non plus. Le risque pour autant n’est pas une fatalité. Sa maîtrise doit permettre de s’engager dans un futur consubstantiellement incertain tout en cherchant à circonscrire les effets potentiellement négatifs de cette...

Lire la suite


Immobiliser l'environnement de contrôle pour renforcer les fonds propres

L’environnement de contrôle est au fondement de la couverture des risques inhérents aux activités d’une organisation. Mais aussi important soit-il, comme tout environnement, ses contours sont imprécis. Certes, le COSO, référentiel international en matière de contrôle interne, en propose une définition : l’environnement de contrôle est une composante...

Lire la suite